extension et restructuration du lycée louis armand à chambéry – savoie

localisation

programme : extension et restructuration du lycée louis armand – chambéry le haut

maîtrise d’ouvrage : région rhône-alpes

mandataire : ville de chambéry
maîtrise d’oeuvre : pateyarchitectes (architecte) – secoba (be structure) – ITF (be fluides) – echologos (be acoustique)

mission : base + exe + opc + mobilier

surface : extension : 4 221 m2 de shon

restructuration : 22 000 m² de shon

coût de réalisation : 21 500 000 € H.T.

calendrier : concours juillet 1996 – début des travaux juillet 1997 – livraison restructuration 2013

Sans rupture violente avec le principe de la ZAC, l’extension offre une nouvelle façade au lycée. On y lit instantanément le statut d’établissement scolaire, avec son entrée principale en prise directe avec la rue du Grand Champ par une allée piétonne en pente douce.
Les flux des bus, des automobiles et des élèves sont organisés sans croisement ; chacun d’eux fonctionne en parfaite autonomie, assurant ainsi clarté et sécurité.
L’espace intermédiaire est donc restructuré pour affirmer la liaison entre la voie publique et le lycée.
Le parti architectural d’implantation générale découle du phasage, des liaisons avec l’existant et des relations imposées entre les grandes unités fonctionnelles.
Dans le prolongement de cette extension, une restructuration complète des locaux avec le pôle «industrie des procédés» et la section «frois embarqué» a été lancée en 1999 et se poursuit actuellement par l’internat et la totalité de l’externat. A terme en 2010, plus de 24 000 m² seront ainsi réorganisés.

©photos : hervé Abbadie

Défiler vers le haut