Tags

accession à la propriété ACT aménagement des espaces extérieurs architecture contemporaine avant projet AVP bois bureaux d'études chambéry christian patey concours architecture concours d'architectes construction bois consultation coupe DCE DET dossier ouvrages executés entreprise ESQ esquisse EXE façade logement logement collectif maitre d'oeuvre maitrise d'oeuvre maitrise d'ouvrage marchés OPC pateyarchitectes PC permis de construire plan PRO projet rhône alpes réhabilitation savoie tavaux execution toiture travaux exécution élévations équipement études

construction de 44 logements « les jardins d’artémis » au bourget du lac – savoie

localisation

 

programme : 44 logements collectifs

 

maîtrise d’ouvrage : cis promotion

maîtrise d’oeuvre : pateyarchitectes (architecte) – stebat (be structure) – philippe brun (be fluides)

 

mission : base + exe + opc

surface : 3 154 m2 sha

coût de réalisation : 4 610 122 € H.T.

 

Situé au pied de la chaîne de l’Epine, sur la commune du Bourget du Lac, le terrain d’accueil de cette opération présente une importante déclivité. Un accès unique pour les 44 logements se fait par la RD13 qui borde la partie basse du terrain.

Les bâtiments sont organisés en deux groupes implantés le long de voiries parallèles assurant la desserte des logements et suivant le profil du terrain naturel.

Les volumes sont divisés en petits plots de 6 logements chacun.

L’intervalle entre ces plots permet la circulation verticale : des escaliers en serrurerie franchissent, depuis le terrain naturel, une hauteur d’étage maximum.

Tous les appartements bénéficient d’une large orientation au sud.

Des jardins avec leurs abris non clos, des terrasses généreuses libèrent pour chacun des appartements des espaces privatifs de qualité.

Les garages, intégrés aux volumes bâtis, communiquent avec les appartements qui leurs sont mitoyens.

Des petits groupes de box détachés des bâtiments principaux, directement orientés sur les deux voiries de desserte, permettent de répondre au besoin de stationnements sans augmenter le volume bâti.

Ce principe répond à une volonté d’intervenir avec des éléments à l’échelle modeste : en effet la disparité entre les cabanes de jardin, les box et les plots est plus adaptée au respect d’un environnement largement paysagé.

 

©images-photos : pateyarchitectes

 

patey architectes - construction de 44 logements
483-01
patey architectes - construction de 44 logements
patey architectes - construction de 44 logements
patey architectes - construction de 44 logements
patey architectes - construction de 44 logements
patey architectes - construction de 44 logements

Scroll Up